Développer des dispositifs innovants pour toutes les formations

Soumis par lfie le jeu 22/06/2017 - 10:00

 

Accompagnement renforcé à la recherche d’emploi et à l’insertion professionnelle

L’Enssib met en place de manière volontariste un accompagnement à la recherche d’emploi et à l’insertion professionnelle pour ses étudiants, à travers deux dispositifs majeurs :
– une semaine professionnelle de quatre journées obligatoires durant lesquelles les étudiants sont libérés de leurs autres enseignements ;
– la mise en place pour les étudiants de master de première année d’une unité d’enseignement de 18 heures, créditée, dédiée à l’insertion professionnelle.
En 2017, la semaine professionnelle s’est déroulée du 30 octobre au 3 novembre. Six tables rondes et un forum d’anciens ont rassemblé 25 intervenants. Les thèmes ont porté sur les métiers de la librairie à l’heure des mutations numériques, les acteurs du recrutement, les concours, les anciens partis ailleurs, des regards croisés sur les métiers de l’information par l’Enssib et l’ADBS. 80 étudiants ont suivi en moyenne chaque table ronde, celle sur les métiers de l’information a accueilli 94 personnes.
L’unité d’enseignement « Insertion professionnelle » a pour objectif de familiariser les étudiants aux métiers et contextes professionnels et de les préparer à leur recherche de stage, d’alternance ou d’emploi. Elle a lieu en lien avec la semaine professionnelle pour les masters de première année Cultures de l’écrit et de l’image et au deuxième semestre pour les étudiants de première année de la mention Sciences de l’information et des bibliothèques.
Elle est organisée autour d’ateliers en groupes, sur le projet professionnel, les outils de la recherche d’emploi et propose une simulation individuelle d’entretiens de recrutement. Pour organiser ces « entretiens blancs », l’Enssib a collaboré avec l’association « Objectif pour l’emploi », les entretiens étant assurés par des bénévoles. Une journée est consacrée à la recherche d’information : les étudiants ont réalisé une carte mentale sur les types d’informations utiles à la recherche d’emploi, compilée et publiée par le BSIP sur la plateforme pédagogique. Enfin, trois heures ont été consacrées au mode d’emploi de la recherche et de la réalisation d’un stage. 66 étudiants ont suivi cette unité d’enseignement.
Les ateliers de recrutement sont également proposés aux nouveaux étudiants de deuxième année et à ceux du COBD.

En 2017, 73 étudiants ont suivi les ateliers de préparation au recrutement.
La semaine professionnelle a accueilli 25 intervenants, 6 tables rondes, 1  forum d’anciens, 80 étudiants en moyenne à chaque table ronde.

Le bureau des stages reçoit également les étudiants individuellement pour les accompagner dans leur recherche de stage, l’élaboration de leurs CV et lettres de motivation, et leur transmet des contacts.

En 2017, plus d’une vingtaine d’étudiants de masters et du COBD ont été accompagnés individuellement.

L’« accompagnement au parcours de formation » en DCB

Afin d’individualiser et d’accompagner au mieux la scolarité de chaque conservateur stagiaire, un accompagnement au parcours de formation a été mis en place pour la promotion DCB 26, en janvier 2017, comme prévu dans le cadre de la refonte du DCB, en 2016. Cet accompagnement, envisagé pour l’ensemble des formations dispensées à l’Enssib, figure parmi les indicateurs du contrat pluriannuel 2016-2020. Il est expérimenté dans la formation des conservateurs stagiaires.
Ce dispositif, dont la création a été présentée lors du conseil d’administration du 27 juin 2016, vise à mettre en place un accompagnement systématique des conservateurs stagiaires dès leur entrée à l’Enssib. Il doit permettre :
– d’accompagner cette entrée : améliorer la prise de contact du conservateur stagiaire avec l’École ;
– de repérer les difficultés en cours de formation et proposer, en accord avec le responsable de la formation, des éléments de réponse et de remédiation ;
– d’assurer la communication entre équipe pédagogique et conservateurs stagiaires.
Sur la base du volontariat, treize professionnels en poste à l’Enssib, appelés référents, se sont vu chargés de l’accompagnement d’un groupe de trois ou quatre fonctionnaires stagiaires dès leur arrivée à l’École : Aurélie Bérut, Reine Bürki, Christophe Catanese, Marie-Françoise Defosse, Christophe Evans, Mohamed Hassoun, Catherine Jackson, Pierre Moison, Julia Morineau-Éboli, Christelle Petit, Élisabeth Noël, Adèle Sini-Guignard et André-Pierre Syren. Ces tuteurs volontaires ont été formés par Muriel Coulon, de la société ASC Consulting. Une évaluation du dispositif, effectuée à la fois par les fonctionnaires stagiaires et par les référents, est prévue en juin 2018.