Logistique et bâtiment

Soumis par cavelar le mer 04/07/2018 - 11:26

 

Après les travaux réalisés en 2016 par l’Enssib dans les domaines de l’accessibilité, de la sécurité et de l’amélioration des conditions de travail, l’école a pu engager les opérations listées dans la conclusion du rapport d’activité précédent.
Ainsi, tout au long de 2017, les équipes se sont mobilisées autour de projets visant à développer les installations pédagogiques en les rénovant et en modernisant les équipements mis à la disposition des étudiants et des enseignants.

Le marché de maîtrise d’œuvre pour la réfection générale de l’amphithéâtre a été attribué au cabinet d’architecture Linda Aysdostian. Ce projet est construit autour de quatre objectifs principaux : l’amélioration du confort pour tous les usagers de l’espace, le remplacement des systèmes d’éclairage pour supprimer le phénomène d’éblouissement pour les utilisateurs, la suppression de la frontière physique entre le public et les intervenants, et une plus grande modularité de l’espace et du mobilier. Ces objectifs ont été fixés après une consultation des usagers et ont fait l’objet de nombreux échanges entre le maître d’œuvre et le comité de direction de l’école pour les articuler au mieux tout en en déterminant la faisabilité. Cette phase de conception ayant demandé un travail important de la part de ces deux parties, le projet a été validé en début d’année 2018 pour une réalisation des travaux au cours de l’été de cette même année.

À partir du printemps 2017, un groupe de travail s’est organisé autour de la Direction des études et des stages pour concevoir un projet d’aménagement de salles de pédagogie innovante à l’Enssib. En s’appuyant sur les besoins de toutes les typologies d’utilisateurs et sur les expériences d’autres établissements dans ce domaine, le groupe de travail s’est accordé sur l’aménagement en 2017 de trois espaces répondant à trois usages :
– une grande salle divisible permettant à une trentaine de personnes de travailler en commun ou en groupe grâce à un mobilier mobile et de nombreuses installations audiovisuelles ;
– une salle destinée à accueillir des groupes allant jusqu’à dix personnes et permettant d’organiser des réunions autour de matériels interactifs (écrans tactiles, click and share, etc.) ;
– une salle modulable destinée à des formations ou réunions d’une douzaine de personnes, offrant mobilier mobile et grande surface inscriptible au mur (8 m²).
Ce projet, défini dès son lancement comme participatif, a été l’occasion de fédérer les différents départements de l’école (Direction des études et des stages, Direction de la valorisation, Direction générale des services) ainsi que la communauté étudiante.

L’espace extérieur situé au centre des bâtiments de l’école a été aménagé selon les demandes et conseils transmis par les usagers et la société Les Nouveaux Potagers (prestataire pour la conception et la réalisation des travaux). Ce projet permet de créer du lien entre des catégories d’usagers qui jusqu’alors n’avaient pas d’occasion de se rencontrer et offre une zone d’échange au cœur de l’école.
D’autres projets immobiliers ont été menés par le service logistique-­immobilier, comme la réfection des sanitaires de l’aile nord (marché public à tranches échelonnées de décembre 2017 à août 2019), l’agrandissement et la sécurisation de l’abri vélo de l’Enssib (automne 2017), la modernisation des installations de contrôle d’accès (été 2017), l’installation d’un groupe de climatisation réversible local dans la salle de bibliographie afin de permettre l’utilisation de cette salle toute l’année.
Dans le même temps, le service logistique immobilier a cherché à développer ou à améliorer les services proposés aux usagers et agents de l’Enssib. Pour ce faire, l’ensemble des procédures relatives aux activités du service ont été reprises et modifiées pour plus de clarté et d’efficacité dans la réalisation des missions.

En parallèle, et profitant du renouvellement du marché public de location et de maintenance des systèmes d’impression, le service a obtenu l’accord de la direction pour adapter les capacités des machines déployées dans l’école aux nouveaux besoins des utilisateurs et pour choisir un modèle de machine de reprographie bien plus performant. Ces améliorations permettent de répondre efficacement aux usages du public mais aussi et surtout d’internaliser des travaux de reprographie qui jusqu’à présent faisaient l’objet de commandes auprès de prestataires, ce qui représente une économie certaine pour l’école et une valorisation de l’atelier de reprographie et du poste qui y est affecté.
De plus, le service logistique-immobilier poursuit ses efforts en ce qui concerne la recherche d’économie concernant ses activités. Cet effort se caractérise notamment par l’augmentation des adhésions de l’école à des groupements d’acheteurs publics en ce qui concerne les prestations de fourniture et service (location/maintenance des solutions d’impression, fourniture et distribution d’électricité, fourniture et distribution de gaz naturel, prestation de nettoyage des locaux, vérifications réglementaires des installations techniques et de sécurité, etc.), mais aussi en négociant des contrats relatifs à des prestations courantes (surveillance et télésurveillance des locaux, service traiteur, maintenance des installations techniques, etc.).
Un autre levier d’action concerne les consommations de fluides et de fournitures, leviers sur lesquels le service logistique-immobilier s’appuie en cherchant une optimisation des ressources utilisées tout en garantissant des conditions confortables dans l’ensemble du bâtiment et pour tous les publics.
De ces différentes stratégies mises en œuvre, des économies réelles sont enregistrées, dépassant 50 % pour certaines (prestations extérieures de sécurité) sur les deux derniers exercices budgétaires.

Enfin, outre les activités et opérations détaillées ci-avant, le service logistique-immobilier s’investit dès 2017 dans les projets programmés pour les années 2018 et 2019 :
– marché de travaux pour le réaménagement de l’amphithéâtre (été 2018) ;
– réaménagement de l’espace accueil de la bibliothèque (été 2018) ;
– amélioration des systèmes d’éclairage des zones d’exposition (été 2018) ;
– diverses opérations d’amélioration des installations et des locaux (remplacement du revêtement de sol de l’escalier B, remplacements de portes ­d’issues de secours du rez-de-chaussée et du sous-sol pour plus de sécurité et d’efficacité thermique, homogénéisation des systèmes de contrôle d’accès, modernisation des mobiliers, remplacement des installations d’eau chaude sanitaire) ;
– réfection de la chaussée et des équipements sur le parking de l’Enssib (automne 2018) ;
– travail d’étude en partenariat avec l’Université de Lyon pour l’installation de panneaux photovoltaïques sur les toits-terrasses de l’école en 2018-2019 ;
– marché de travaux pour l’isolation par l’extérieur de l’aile nord du bâtiment (façade nord en 2019 et façade sud en 2020).