Évolution des formations d’élèves fonctionnaires pour les adapter aux évolutions des métiers, des emplois et des statuts

Soumis par lfie le jeu 22/06/2017 - 08:41

 

La formation des conservateurs

La réforme du diplôme de conservateur des bibliothèques

L’année 2016 a vu la préparation de la première phase d’un projet de réforme du diplôme de conservateur des bibliothèques (DCB) dont la mise en place partielle va s’engager dès janvier 2017, la mise en œuvre complète étant prévue pour 2018.

En février 2016, un groupe de travail, chargé de faire des propositions à la commission pédagogique de l’Enssib en matière de compétences attendues, contenus, méthodes pédagogiques, accompagnement, calendrier et progressivité du diplôme, a été créé. Ce groupe a associé des personnels de l’Enssib, l’Inspection générale des bibliothèques, des représentants de la profession et de la promotion DCB 25 « Bertrand Calenge ».

7 axes de réflexion ont été retenus :
– amélioration de la progressivité de la formation ;
– refonte des contenus de formation ;
– révision des modalités pédagogiques ;
– renforcement de l’accompagnement des élèves ;
– révision du calendrier de scolarité ;
– révision des modalités d’évaluation ;
– « mastérisation » du DCB.
Appuyées sur un solide benchmarking et sur une étude des réformes précédemment engagées pour ce diplôme, les propositions du groupe de travail ont fait l’objet d’une discussion par la commission pédagogique en juin 2016. Les préconisations du groupe de travail ont été discutées lors du conseil d’administration de l’Enssib du 27 juin 2016. À la suite de cette séance, le MENESR-DISTRD a créé un nouveau groupe de travail, chargé de discuter des questions relatives au calendrier de scolarité, aux modalités d’évaluation (maintien ou suppression du mémoire d’étude et de recherche ; mise en place d’une épreuve avec note plancher pour l’une des épreuves d’évaluation) et à la mastérisation du diplôme. Ce groupe s’est réuni une première fois en décembre 2016. Il poursuit ses travaux en 2017.
Ce projet de réforme a fait l’objet d’une présentation dans le cadre de l’espace Agora ouvert lors du congrès de l’ADBU à Nice, le 4 octobre 2016. Ce fut ­l’occasion, pour l’Enssib, de répondre aux questions des professionnels sur cette réforme et ses attendus.

La formation des conservateurs en 2016

La promotion sortante en 2016 (DCB 24, promotion Germaine Tillion) compte 35 élèves. Elle reste largement féminisée, puisque le pourcentage de femmes dans la promotion atteint 79 %. C’est la première promotion sans élèves conservateurs territoriaux : pour mémoire, les conservateurs territoriaux sont désormais, suite à la décision prise par le CNFPT en 2015, formés à l’Institut national des études territoriales (INET), à Strasbourg.

Les enseignements proposés font intervenir des professionnels en exercice, s’appuient sur des situations existantes (enseignements dans les collections de la Bibliothèque municipale de Lyon, visites d’établissements…) et multiplient les échanges et les retours d’expériences. L’organisation de parcours et d’enseignements optionnels, conçus comme autant de spécialisations sur un sujet particulier, permet aux élèves de construire leur parcours et de renforcer des compétences spécifiques.

figure

Mémoires : quelques exemples des travaux réalisés par la promotion DCB 24

– Florie BOY. Bibliothèques et villes nouvelles : l’expérience des premiers équipements, étude de cas [en ligne]. Enssib, janvier 2016.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66012-bibliotheques-et-villes-nouvelles-l-experience-des-premiers-equipements-etude-de-cas.pdf
– Amélie DESSENS. La photographie numérique native en bibliothèque : ­collecte, préservation, diffusion [en ligne]. Enssib, janvier 2016.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/65762-la-photographie-numerique-native-en-bibliotheque-collecte-preservation-diffusion.pdf
– Gaëlenn GOURET. Politiques de site dans l’enseignement supérieur : quels enjeux pour la ­documentation ? Analyse et prospective à partir de cas régionaux [en ligne]. Enssib, janvier 2016.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/65768-politiques-de-site-dans-l-enseignement-superieur-quels-enjeux-pour-la-documentation.pdf
– Thomas VIOLET. Produire un rapport d’activité : Pourquoi ? Comment ? [en ligne]. Enssib, ­janvier 2016.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/66455-produire-un-rapport-d-activite-pourquoi- comment.pdf

Gestion de projets

– Bibliothèque universitaire Tréfilerie – Saint-Étienne. « Concevoir une offre de service pour le Learning centre du Centre des savoirs pour l’Innovation à Saint-Étienne »
Florie BOY, Jérémy DEL BEL, Bérengère FAUSSURIER , Noémie JOUHAUD , Guy MAYAUD .
– Préfiguration Bibliothèque Canopée. « Conserver et valoriser la mémoire du Hip-Hop et les productions du centre culturel La Place. »
Flora DELALANDE , Fanny FALTOT , Émilie FISSIER , Anne MOREL , Céline RAUX
– Musée national Picasso-Paris. « Insuffler une nouvelle dynamique pour les fonds documentaires du musée »
Amélie DESSENS , Elsa FERRACCI , Gaëlenn GOURET , Claire JOSSERAND , Étienne NADDEO
– SCD de Lyon 1. « Proposer un concept d’espace modulable pouvant s’adapter à une bibliothèque existante : élaborer une proposition permettant d’adapter aisément des espaces, à l’aide de mobiliers spécifiques, d’équipement technique ou tout dispositif permettant une adaptation souple des locaux »
Laëtitia DE RUFFRAY, Romain FÉRET , Saki HAGIHARA , Morgane MILHAT , Sophie PILAIRE

Stages

Les stages permettent également d’appréhender, d’une part, de prendre en main, d’autre part, la complexité du monde professionnel. Leur longueur sera renforcée dans le cadre de la réforme déjà évoquée et les modalités de leur évaluation seront également révisées.

 

La formation des bibliothécaires

Cette formation, bien qu’elle évolue constamment pour s’adapter aux demandes des bibliothécaires stagiaires et à celles de leurs établissements de rattachement, n’a pas connu de réforme structurelle en 2016. Elle est cependant inscrite au programme des réformes envisagées par l’Enssib.
La formation des bibliothécaires d’État et de la Ville de Paris s’est déroulée du 1er octobre 2015 au 31 mars 2016. Il s’agissait de la promotion FIBE 05 « Marguerite Yourcenar ». Elle a touché 28 élèves fonctionnaires.

Éléments pédagogiques

Pour la seconde année consécutive, la formation initiale est organisée autour de deux projets centraux proposés, l’un par Doc’Insa et le second par le SCD de Lyon 1.
L’objectif de la gestion de projet est de confronter les élèves à une commande et une mise en situation professionnelle tout en leur permettant de remettre en perspective et en application les enseignements reçus. De fait, et d’une manière générale, les enseignements apportés gardent un ancrage professionnel marqué : interventions de professionnels reconnus pour leurs compétences et leur maîtrise du domaine, études de cas, immersion autour d’une mission identifiée lors du stage pédagogique…
Enfin, une attention particulière est portée aux élèves de la Ville de Paris : une réflexion a été menée en amont sur les compétences spécifiques à acquérir et une semaine d’immersion dans les établissements du réseau est organisée.
Les élèves bibliothécaires d’État et de la Ville de Paris effectuent un stage pédagogique de 5 semaines.