Enrichissement et renouvellement de l’offre de masters, en l’inscrivant pleinement dans la stratégie de formation du site lyonnais

Soumis par lfie le jeu 22/06/2017 - 08:39

 

L’offre de formation de l’Enssib en matière de masters a été réorganisée à la rentrée 2016 suite à la campagne d’accréditation des masters, pilotée par l’Université de Lyon, pour la période 2016-2020. L’Enssib a, comme l’ensemble des établissements du site lyonnais, signé, fin 2016, la convention-cadre éla­borée par l’Université de Lyon pour la mise en œuvre de la co-accréditation des mentions de master pour le site de Lyon Saint-Étienne.

Dans les différents parcours de formation proposés par l’Enssib, les stages ­occupent une place majeure et déterminante, indispensables maillons entre les savoirs et les différentes pratiques à l’oeuvre sur le plan professionnel.
Ils font l’objet d’une présentation détaillée pour chaque formation dans la partie 4 du Rapport relative à l’accompagnement des élèves et à l’insertion professionnelle.

Recomposition de l’offre de masters

Cette offre de masters est désormais composée de quatre mentions :
– Sciences de l’information et des bibliothèques (SIB) ;
– Histoire, civilisations, patrimoine, pour le parcours « Cultures de l’écrit et de l’image » (HCP – CEI) ;
– Humanités numériques, dont l’École accueille l’essentiel des cours ;
– Information – communication.
Des enseignants-chercheurs de l’Enssib participent aux enseignements de ces deux dernières mentions.

L’Enssib est plus particulièrement impliquée dans deux de ces mentions, SIB et HCP-CEI.
Au sein de la mention SIB, elle copilote avec l’UCBL la première année de master intitulée Panist (responsable pour l’Enssib : Agnieszka Tona) et un parcours de deuxième année « Information scientifique et technique » (responsable pour l’Enssib : Pascal Robert) ; elle délivre seule trois autres parcours de master 2 : « Archives numériques » (responsable : Évelyne Cohen), « Politique des bibliothèques et de la documentation » (responsables : Marie-France Peyrelong et Nathalie Marcerou-Ramel), « Publication numérique » (responsable : Benoît Epron). Ces masters couvrent les champs et les métiers du traitement et de l’exploitation de l’information documentée et les métiers des bibliothèques et de la documentation.
Au sein de la mention HCP, elle co-délivre avec Lyon 2 le parcours « Cultures de l’écrit et de l’image » (responsable pour l’Enssib : Dominique Varry) qui couvre les champs et les métiers de l’histoire du livre et des bibliothèques.
2016 a été une année de recomposition des maquettes correspondant à quatre de ces cinq parcours.

Quelques mémoires de master soutenus en 2016

Mention Sciences de l’information et des bibliothèques

Parcours « Archives numériques »
– Camille BRESCH. Les écrits personnels et leur archivage à l’heure du numérique.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/67260-les-ecrits-personnels-et-leur-archivage- a-l-heure-du-numerique.pdf

Parcours « Publication numérique »
– Éléonore de MACEDO. L’enjeu d’une stratégie SEO pour un site de contenu : politique rédactionnelle et analyse critique des éléments d’une stratégie de référencement..
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/67258-l-enjeu-d-une-strategie-seo-pour-un-site-de-contenu-politique-redactionnelle-et-analyse-critique-des-elements-d-une-strategie-de-referencement.pdf

Parcours « Information scientifique et technique »
Arthur PERRET. Écrire l’image. Approche pragmatique et conceptuelle de la photographie ­ numérique.
 http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/67249-ecrire-l-image-approche-pragmatique-et-conceptuelle-de-la-photographie-numerique.pdf

Mention Histoire, civilisations, patrimoine

Parcours « Cultures de l’écrit et de l’image »
Abby-Eléonore THOUVENIN. Les éditions de Démosthène dans l’Europe de la Renaissance.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/67142-editions-de-demosthene-dans-l-europe-de-la-renaissanceles.pdf
Moran GUEHENNEUX. Art Spiegelman, histoire et bande dessinée américaine.
http://www.enssib.fr/bibliotheque-numerique/documents/67090-art-spiegelman-histoire-et-bande-dessinee-americaine.pdf

 

Évolution des effectifs en master

Le nombre d’étudiants inscrits en masters atteint son plus haut niveau avec 170 étudiants (Lyon 1 et 2).
Les profils des étudiants restent très diversifiés, du fait de la nature même des masters (qui ne font pas tous suite à un cursus de niveau L), avec une large ­représentation des sciences humaines et sociales. Le master SIB attire toutefois quelques profils scientifiques désireux de développer une double compétence.

figure

 

Évolution du nombre de candidatures en master

Le nombre de candidatures en masters régresse en 2016-2017. Cela s’explique peut-être par l’absence prolongée de la chargée de communication de l’Enssib – absence qui a freiné les opérations de communication – et par les difficultés récurrentes que rencontre l’École pour lancer des campagnes de communication sur les réseaux sociaux.

figure