Faciliter la mobilité entrante et sortante

Soumis par lfie le jeu 22/06/2017 - 16:18

 

La mobilité des élèves fonctionnaires retrouve son niveau habituel, après une année 2015 exceptionnellement basse, tandis que la mobilité sortante des étudiants en masters est stable.
L’intérêt pour l’international reste très visible à travers la participation aux ateliers internationaux. Il importe de préciser que l’Enssib mène une politique active pour trouver des bourses de mobilité pour ses étudiants, comme pour son personnel : bourses Erasmus, bourses du Crous et bourses de la Région.
Les mobilités entrantes affichent une stabilité, tant dans l’enseignement en formation initiale ou continue, que dans les mobilités scientifiques du fait des journées d’étude organisées par l’Enssib, de l’accueil de délégations, de collègues en mobilité Erasmus ou du programme de chercheurs associés. L’année 2016 affiche un grand nombre de mouvements entrants en lien avec l’organisation du congrès Bobcatsss 2016 qui a réuni 230 inscrits dont 180 étrangers.

Le nombre d’étudiants étrangers inscrits en master ou dans le diplôme d’établissement est en hausse, auquel s’ajoutent les participants étrangers à des cours de formation continue ou à distance, organisés en France ou à l’étranger (dont 30 médiathécaires des Instituts français). L’accroissement du nombre d’étudiants étrangers s’explique en partie par l’augmentation du nombre d’étudiants au sein de l’Enssib, mais aussi par une visibilité forte de l’école auprès des étudiants de l’EBAD (Dakar), en lien avec d’une part un partenariat très actif et d’autre part la tenue de l’école d’été internationale francophone depuis 2014 avec l’EBAD et l’EBSI (Montréal).
Enfin, pour faciliter l’accueil des étudiants étrangers, un travail avec le Bureau des étudiants a conduit à la réalisation d’un set de cartes « Une année à Lyon ». Le jeu a été conçu et réalisé en 2016 et distribué début janvier 2017.