Mobilités entrante et sortante

Soumis par cavelar le mer 04/07/2018 - 17:01

 

L’action de la mission Relations internationales s’est inscrite pleinement, en 2017, dans l’objectif n° 3, « Projeter l’école à l’international et inscrire la dimension internationale dans la stratégie globale de l’établissement », du projet d’établissement Enssib 2020.
Les activités internationales participent au développement et au rayonnement de l’Enssib par un accroissement des actions et services rendus aux étudiants, aux enseignants et enseignants-chercheurs et aux personnels scientifiques et administratifs dans le cadre de projets pédagogiques et/ou scientifiques et de mobilité. Si l’année 2017 a été marquée par des mouvements temporaires de personnels, ses actions restent soutenues grâce notamment au soutien des équipes.

Mobilités entrante et sortante

La mobilité des enseignants-chercheurs et des personnels scientifiques et administratifs

La mobilité des enseignants-chercheurs et des personnels scientifiques et administratifs s’est exercée en 2017 par l’accueil à l’Enssib de trois professionnels et enseignants d’institutions partenaires, et par le départ à l’étranger de sept agents de l’École.
L’Enssib a accueilli :
– Alicia Arias Coello, du 15 au 21 mai 2017 ;
– Yolanda Martin Gonzalez, programme Erasmus du 30 mai au 2 juin 2017 ;
– Peter Dalsgaard, chercheur invité 2017, du 14 au 17 novembre 2017.

Des enseignants-chercheurs et professionnels de l’Enssib ont été accueillis dans des établissements extérieurs, partenaires réguliers ou occasionnels de l’école :
– Benoît Epron, à Göteborg en Suède, pour le projet européen de recherche PLACED ;
– Cédric Vigneault a été accueilli dans le service des relations internationales à l’Université de Zadar en Croatie, du 25 au 29 septembre 2017, et Silvia Ceccani à Hanovre, en Allemagne, du 25 au 29 septembre 2017, tous deux dans le cadre d’une mobilité Erasmus professionnelle ;
– Évelyne Cohen, dans le cadre du programme PICS-PIMI, est allée au Brésil en octobre 2017 ;
– Éric Guichard a été invité à donner des conférences à l’Université de Rio de Janeiro au Brésil ;
– Dominique Varry s’est rendu à Londres pour assister à la 39e édition du colloque « Book Trade History » sur le thème « Men and Women in the Book Trade : Changing Gender Roles Over 500 Years ». Il a également présenté une communication au colloque de l’Université de Liège les 22 et 23 novembre.
– Benoît Epron et Raphaëlle Bats, au cours de l’école d’été, à Montréal, ont présenté le projet PLACED.

Mobilités des étudiants et élèves

La mobilité des élèves conservateurs est faible pour cette année 2017, pour deux raisons. D’une part, les élèves de la 26e promotion ont préféré réaliser leur stage long en France pour ensuite effectuer leur stage court en 2018 à l’étranger. D’autre part, le changement de maquette de la formation des élèves conservateurs induit un repositionnement de la période de stage long au deuxième semestre, soit entre septembre et décembre. Pour certains établissements étrangers, il leur serait difficile d’accueillir des stagiaires à cette période.

La mobilité des étudiants est restée au niveau des années précédentes. Il est à noter que l’année 2013 faisait figure d’exception quant au grand nombre de mobilités sortantes en masters.
Par ailleurs, le choix a été fait de ne plus faire partir les stagiaires bibliothécaires en stage en dehors de l’Europe, du fait d’une difficulté de calendrier : les stagiaires arrivent en octobre et leur stage commence en janvier.

L’intérêt pour l’international reste très visible à travers la participation aux ateliers et congrès internationaux. Il importe de préciser que l’Enssib mène une politique active pour trouver des bourses de mobilité pour ses étudiants, comme pour son personnel : bourses Erasmus, bourses du CROUS et bourses de la Région.
L’importance de la mobilité entrante en 2014 est bien sûr liée à l’IFLA et aux événements satellites organisés à l’Enssib.
L’année 2016 affiche également un grand nombre de mouvements entrants en lien avec l’organisation du congrès Bobcatsss 2016 qui a réuni 230 inscrits dont 180 étrangers.
Dix étudiants et élèves ont bénéficié de mobilités sortantes au cours de ­l’année 2017, très majoritairement dans le cadre de leur stage professionnel long. Les destinations ont été très diverses : Colombie, États-Unis, Écosse, Inde, Sénégal, Canada, Suisse, Corée du Sud, Autriche, Italie.

Conventions