Une stratégie de développement pilotée et communiquée

Soumis par lfie le mer 21/06/2017 - 08:20

 

Loin de refléter l’avancée de tous les projets issus d’Enssib 2020, les premiers jalons fixés en 2017 ont permis de communiquer sur deux premières thématiques : la recherche, d’une part, et la gouvernance et le pilotage, d’autre part.

Recherche : l’école s’est engagée à définir et formaliser une politique scientifique en donnant toute sa place au conseil scientifique dans la définition de la stratégie. Cette politique inscrite dans la stratégie de recherche du site lyonnais et dans une logique de partenariat a été définie par le conseil scientifique du 19 juin 2017. Les axes de cette politique seront mis en œuvre dans le cadre des chantiers suivants : création de séminaires Enssib ; développement de La Lettre de la recherche pour faire connaître les travaux des enseignants-chercheurs de l’Enssib et relance de la Revue de l’Enssib avec la perspective d’en faire une revue qualifiante d’ici 2021.

Gouvernance et pilotage : l’École a rendu compte sur la conduite de sa politique relative à la refonte du cadre statutaire, à la mise en place des outils de pilotage et notamment du système d’information décisionnel et sur le déploiement d’une comptabilité analytique.

Refonte du cadre statutaire

La refonte du cadre statutaire de l’Enssib a débuté à l’initiative du directeur de l’école par la rédaction du projet de décret portant modification du décret no 92-25, relatif à l’organisation de l’École nationale supérieure des sciences de l’information et des bibliothèques.
Les points principaux concernés par la réforme sont : l’évolution de l’exercice du contrôle de légalité ; la prise en compte du nouveau mode de relations avec la fonction publique territoriale ; la composition du conseil d’administration et du conseil scientifique et la durée des mandats des membres de ces instances ; le mandat du directeur ; l’harmonisation du régime disciplinaire applicable aux étudiants avec ceux des élèves conservateurs ; l’élargissement des délégations de signature données par le directeur et, enfin, les évolutions réglementaires issues de la refonte de la formation initiale des conservateurs. Les travaux se poursuivront en 2018 dans la perspective d’une publication du nouveau cadre statutaire dans le courant du second semestre.

Création des outils de pilotage et mise en place d’un système d’information décisionnel (SID)

L’engagement d’Enssib 2020 de mettre en place une démarche qualité incluant le déploiement d’outils de pilotage stratégique et opérationnels performants et une politique systématique de l’évaluation a été amorcé en 2017 par la création d’une cartographie des projets (voir la cartographie des projets au chapitre suivant). Cet outil permet de visualiser, en phase avec les six objectifs stratégiques précédemment évoqués, les objectifs opérationnels arrêtés, les acteurs concernés par la mise en œuvre et les moyens déployés. Cette cartographie est alimentée des indicateurs stratégiques et des jalons ministériels.

Concernant le SID, les travaux amorcés en 2016 par un groupe projet composé d’un référent métier et d’un référent informatique ont abouti en 2017 à la rédaction d’un cahier des charges. Un premier bilan a permis de faire émerger la nécessité de renforcer l’équipe par des ressources humaines et techniques supplémentaires.
Ainsi, des moyens supplémentaires ont été apportés au cours de l’année 2017 afin d’accompagner la démarche et de professionnaliser les équipes (formations de deux agents du service informatique, recrutement d’un CDD de 9 mois en appui à la mission pilotage).
Ces compétences substantielles se sont traduites par la mise en place d’outils de structuration, par la réaction de fiches descriptives et ont abouti à la création de tableaux de suivi des indicateurs contractuels.

Mise en place d’une comptabilité analytique opérationnelle

Si la mise en place d’une comptabilité analytique opérationnelle est une priorité pour l’Enssib, le début de ce chantier a dû être reporté pour permettre le déploiement de la GBCP (gestion budgétaire et comptable publique). Cette réforme a mobilisé toutes les équipes durant la période 2016-2017 ; toutefois, quelques outils de pilotage financier ont pu être créés.