Prospective

Soumis par lfie le jeu 22/06/2017 - 15:08

 

Missions du pôle Prospective

Le pôle Prospective, en relation avec le département informatique, a la charge de la stratégie générale de l’Enssib en matière d’innovation technologique documentaire. Il travaille au développement de fonctionnalités et d’outils ­professionnels dans une démarche R&D, suit les partenariats et les appels à projet. Il contribue à déterminer la politique de l’Enssib en matière de transition bibliographique et de politique de qualité des données.
En cela, il poursuit une partie des missions de l’entité EnssibLab, service qui a encore publié six billets de janvier à juin 2017. Ces articles de synthèse ou entretiens avec un acteur important sur la scène actuelle des innovations numériques en bibliothèques ont abordé les questions des algorithmes, de la fouille de textes et de données, des collections, usages et services des bibliothèques numériques, de la mobilité et des nouveaux espaces de bibliothèques.
Au 1er septembre 2017, EnssibLab est devenu un label, qui caractérise les innovations en bibliothèques et sciences de l’information, nouveaux services, compétences, pratiques et usages associés aux documents, aux données et aux réseaux, en particulier numériques.

Enquêtes

Étude sur les modes de collaboration entre enseignants-chercheurs et personnels de la documentation

En complément du projet porté par le service commun de la documentation de l’université de La Réunion intitulé « Des ebooks pour la Licence » (réponse à l’appel à manifestation d’intérêt 2016 « Transformation pédagogique et numérique » pour la thématique « Production/éditorialisation de ressources pédagogiques et accompagnement de leurs usages », lancé par le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche), l’Enssib a initié en 2017 une étude spécifique.
Cette étude porte sur une caractérisation des modes de collaborations engendrées par le projet entre les équipes pédagogiques (enseignants-chercheurs) et les personnels du SCD de l’université de La Réunion.
Une enquête de terrain, comprenant un déplacement sur place en juin 2017 afin de participer à une journée d’étude sur l’innovation pédagogique, a consisté en une série d’entretiens semi-directifs, auxquels s’ajoutent plusieurs entretiens téléphoniques. L’analyse thématique manuelle des transcriptions des entretiens, croisée d’une analyse thématique par le logiciel IRaMuTeQ, est en cours.

Baromètre Bibook 2017 – Usages du service de prêt de livres numériques – Bibliothèque municipale de Grenoble

En partenariat avec la Bibliothèque municipale de Grenoble (BMG), l’Enssib a réalisé le premier Baromètre des usages du service de prêt de livres numériques « Bibook ».
Plus précisément, l’Enssib a piloté la construction des indicateurs synthétiques du baromètre, réalisé l’analyse des données brutes transmises par la BMG, organisé les résultats et élaboré une maquette infographique.
Ce baromètre a été diffusé au début de l’année 2018.

Biennale du numérique 2017

La Biennale du numérique 2017 s’est déroulée à l’Enssib les 13 et 14 novembre, sur le thème de la place prise aujourd’hui par les plateformes numériques dans l’activité des éditeurs, des libraires et des bibliothécaires.
L’événement a obtenu le soutien financier de la Sofia – Société française des intérêts des auteurs de l’écrit – et de la Métropole de Lyon, et a été organisé en partenariat avec le Syndicat de la librairie française, la Société des gens de lettres, le Syndicat national de l’édition et l’Association Auvergne Rhône-Alpes - Livre et lecture (anciennement ARALD).
La Biennale a accueilli 308 personnes au total, lesquelles venaient de toutes les régions de France et de deux pays francophones. La Biennale a également été très suivie sur les réseaux sociaux puisque l’événement s’est hissé en troisième position des « Trending Topics » (sujet tendance sur Twitter à un instant T) à Lyon.
Au total, 1 007 tweets utilisant le hashtag de la Biennale ont été émis durant les deux jours de l’événement.
Les captations vidéo, les supports d’intervention ainsi que le Pad collaboratif ont été mis en ligne sur la page web de la Biennale.

Système d’information documentaire

En étroite collaboration avec le service informatique de l’Enssib, la version 16.11 du SIGB Koha a été mise en production le 6 septembre 2017.
À cette occasion, l’étude en profondeur des fonctionnalités et des paramètres d’administration du SIGB Koha version 16.11 a permis de perfectionner le paramétrage du système et de réaliser une amélioration fonctionnelle significative par rapport à l’ancienne version 3.18, et ce, de manière transversale et coopérative au sein de l’Enssib.
Le plan de test de cette version, accompagné de commentaires sur le passage en production, a été partagé au sein de la communauté francophone Koha. Cette diffusion a donné lieu à différents échanges sur la liste de diffusion dédiée et le document a été utile à plusieurs bibliothèques.

La qualité du catalogue étant un objectif transversal de la Direction de la Valorisation, la mission Système d’information documentaire de l’Enssib (SIDE) a corrigé en 2017 près de 78 000 données du catalogue.
Des changements de formats et de normes, qui influenceront les pratiques de catalogage et d’indexation, sont prévus au plan national. Dans ce contexte, l’Enssib a commencé à préparer en 2017 son SIGB Koha à l’intégration de la transition bibliographique et aux évolutions de RAMEAU.
Élue en juin au conseil d’administration de KohaLa, Aurélie Bérut, chargée de la mission SIDE, s’est investie dans cette association qui a pour vocation d’animer la communauté francophone de Koha, de promouvoir et de participer à l’évolution de l’outil. L’Enssib est ainsi actrice de la communauté professionnelle internationale également grâce à Koha.

Projets numériques

BiblioTouch

Cette interface entièrement nouvelle de médiation documentaire numérique, fruit d’un partenariat entre l’Enssib et la société biin – bureau d’idées nouvelles –, société qui allie design et développement informatique, a poursuivi son développement en 2017 par la programmation du moteur d’exploration et de recherche, au cœur de la création de parcours intuitifs dans les collections.
En effet, ce moteur permet de découvrir les documents d’une bibliothèque en parcourant comme sur une carte les thèmes de la collection, ces thèmes étant eux-mêmes issus du répertoire RAMEAU. Un important travail d’ergonomie a été réalisé afin de permettre la perception de la volumétrie de la collection documentaire disponible et assurer la fluidité de la navigation entre chacun des éléments de l’interface, à différents niveaux de précision et de zoom. Une vidéo présentant les premières fonctionnalités du moteur a été diffusée aux adhérents de l’ADBU le 17 octobre 2017.
Cet outil, qui sera à terme disponible sous licence libre, est par défaut équipé de connecteurs pour le SIGB Koha (dans sa version 16.11) et fonctionne sur tous types de dispositifs, tactiles ou non, et pour des tailles d’écrans très diverses.