Publications

Soumis par cavelar le mer 04/07/2018 - 14:20

 

Création du pôle Publications de l’Enssib

La réorganisation de la direction a rapproché en un seul et même pôle les Presses de l’Enssib, le Bulletin des bibliothèques de France et les publications de la recherche, dans l’optique de la mise en place d’une stratégie éditoriale multi supports globale.
Chacune des entités éditoriales s’appuie sur un conseil ou un comité composé d’enseignants-chercheurs et/ou de personnels scientifiques des bibliothèques.
Depuis le printemps 2017, un travail a été entrepris pour coordonner les pratiques de la cellule de production en fonction de la programmation éditoriale.

Presses de l’Enssib

Les Presses de l’Enssib comportent trois collections :
– « La Boîte à outils », fondée par Bertrand Calenge, à visée professionnelle dont elle met en valeur les pratiques innovantes ;
– « Papiers » offre une tribune théorique aux travaux de recherche sur les SIB ; depuis 2016 ;
– « La numérique » revisite des textes engagés et est diffusée gratuitement en ligne selon deux axes principaux : traductions et éditorialisation de blogs.

En dix ans, jusqu’à la fin de l’année 2017, les Presses ont publié :
– 32 titres dans « Papiers » (tirage moyen 800 exemplaires) ;
– 30 titres dans « La Boîte à outils » (tirage moyen 1 300 exemplaires) ;
– 4 titres dans une collection éphémère : « Enssib 2012 » ;
– 6 titres de « La Numérique », directement en édition numérique gratuite.

Les ventes « papier » évoluent depuis trois ans entre 3 700 et 5 400 exemplaires par an. La diffusion numérique se développe via Dawsonera, Immatériel, LCDPU et OpenEditionBooks. Les titres épuisés en édition papier sont disponibles gratuitement en ligne. L’ensemble du catalogue est disponible sur internet : http://www.enssib.fr/catalogue-des-presses

Publications 2017

Douze titres nouveaux ont été publiés cette année.

Collection « La Boîte à outils »

Réinformatiser une bibliothèque, dir. Anna Svenbro, BàO#39, avril.
Accueillir des publics migrants et immigrés. Interculturalité en bibliothèque, dir. Lucie Daudin, BàO #40, juillet.
Développer l’accueil en bibliothèque : un projet d’équipe, dir. Héloïse Courty, BàO #41, septembre.
(Ré)aménager une bibliothèque, dir. Christine Soulas, BàO #42, décembre.

Collection « Papiers »

Une histoire de la fiche érudite, Jean-François Bert, janvier.
Robert Damien, du lecteur à l’électeur, dir. Thomas Boccon-Gibod, Cristina Ion et Éric Mougenot, juin, en coédition avec la BnF.
Les bibliothèques et la transition numérique, dir. Pascal Plantard et Agnès Vigué-Camus, juillet (titre publié en partenariat avec la BPI).
La prescription littéraire et les réseaux sociaux, Louis Wiart, novembre.
Historien à l’âge numérique, Philippe Rygiel, décembre.

Collection « La Numérique »

Le numérique et le lecteur, retour du nomade, Mabel Verdi Rademacher, mai.
Les connexions solidaires d’Emmaüs Connect : de l’enquête anthropologique aux interfaces inclusives par Emmaüs Connect, septembre.
Des bibliothèques Gay Friendly ? Conférences sur les questions de genre en bibliothèque, sous la direction de Sophie Agié-Carré, novembre.

Bulletin des bibliothèques de France (BBF)

L’équipe a été reconfigurée dans le cadre de son insertion dans la Direction de la Valorisation et a changé de rédactrice en chef. Les travaux sont désormais répartis au sein d’une équipe élargie, associant plusieurs membres de la Direction de la Valorisation.
Le BBF déploie son activité d’information professionnelle en trois formats : papier/web/live, avec des lignes éditoriales et des contenus complémentaires selon les supports.

BBF papier

Revue trimestrielle avec comité de rédaction, planifiée annuellement. Les numéros sont vendus par abonnement, au détail et en librairie. Certaines rubriques (dossier, MAP – matières à penser, critiques) sont mises en ligne à parution et librement accessibles sur le site web. Diffusion par LCDPU.
NB : en 2016 et 2017, parution de trois numéros sur les quatre prévus.
– En 2016 : 813 abonnés (846 en 2015), soit une baisse d’environ 4 %. 62 ventes en librairie.

Volumes parus en 2017 :
BBF n° 11 : « Publics empêchés, lever les obstacles », février.
BBF n° 12 : « Faire territoire », juillet.
BBF n° 13 : « Métiers en (r)évolution », novembre.

BBF web

Le site web du BBF est alimenté de façon hebdomadaire par des rubriques exclusivement numériques (« Tour d’Horizon », contributions), ainsi que par la revue papier.
En 2017 : 74 527 visites mensuelles (moyenne) sur le site, soit près de 900 000 visites annuelles en 2016 (912 385 en 2015). Les contenus du dossier (dernier dossier paru ou archives des dossiers de la revue papier) restent la cible des usagers du BBF web : près de 80 %. À noter : 20 % des entrées sur le site sont des saisies directes (par exemple en favoris).

BBF live

Les réseaux sociaux du BBF relaient quotidiennement l’actualité des bibliothèques françaises à partir d’une veille professionnelle ciblée.
En 2016 : accroissement régulier des abonnés Twitter et Facebook qui drainent environ 11 % du trafic sur le site.
Il s’agit de réseaux présentant une bonne réactivité : retweets, partages, relais de contenus publiés sur le site web (« Tour d’Horizon », articles du dossier, sommaires, le Fil).

Publications de la recherche

Les publications de la recherche regroupent désormais différentes productions concernant essentiellement les chercheurs. Il s’agit aussi bien de publications périodiques relatives à l’activité des enseignants-chercheurs de l’Enssib que de projets spécifiques auxquels l’école contribue.

La Direction de la Valorisation travaille dans ce domaine avec le directeur de la recherche, Pascal Robert, et les enseignants-chercheurs. À ce titre, elle anime ou contribue à divers projets :

Carnet de recherche DLIS (Digital Libraries and Information Sciences),  ouvert en mai 2016 sur la plateforme Hypothèses d’Open Editions. Une majorité des contenus relève de ­l’actualité : agenda des séminaires, journées d’étude, appels à communication ; un tiers des contenus concerne des articles de réflexion : débat, rapport ou chronologie de concept scientifique ; les autres contenus sont des comptes rendus de lecture et des webinaires. Quoique touchant un segment étroit de la recherche, le Carnet DLIS a rapidement acquis une bonne notoriété, en témoigne la statistique de l’activité sur Twitter pendant un an (mai 2016 à avril 2017) : 405 tweets, 175 259 partages.

– La Lettre de la recherche de l’Enssib, jusqu’ici annuelle, dont le mode de datation a évolué cette année (millésime de parution) et offre une recension complète des activités de recherche des enseignants (publications, interventions,).

Abécédaire des mondes lettrés (comité scientifique présidé par Christian Jacob), projet éditorial collaboratif en ligne qui a suscité la production d’un logiciel de navigation dont l’Enssib est propriétaire et dont la structure va être réemployée dans le projet suivant.

« HyperOtlet » est un nouveau projet interuniversitaire et international retenu dans un le cadre d’un appel de l’ANR en cours d’année 2017 (voir page 78).